La Valmotivée

Après une bien décevante 17ème place lors du T-Raid X , support de la finale nationale des Raids ( trop décu pour faire un compte rendu !!!! pfffffffffff) et une victoire lors du Raid Bassin Minier ( trop content pour faire un compte rendu , ouaihhhhhh), l'un d'entre nous a enfin trouvé l'énergie et le temps de s'y mettre...et c'est notre ami poète Bod qui s'y colle.......

Après la victoire d'Antoine, David et Luc sur le raid du bassin minier il allait être compliqué de faire mieux...

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas formé un duo avec le président donc nous avons aborder le raid à l'ancienne. Ainsi, c'est dans la voiture avec Antoine et Emile que nous avons élaboré notre stratégie, la meilleure du monde évidemment...

Arrivés sur site nous récupérons les dossards et les tee shirts des organisateurs qui nous ont réservé leur première valmotivade (ils ont décidé de faire un geste pour l'environnement et ont imprimé une carte sur les tee shirts – les 2 bien sur sans qu'il y ait de partie commune entre les deux... C'est tellement plus rigolo)

 

Bref, on monte les vélos, on range les affaires dans les sacs et nous voila dans le bus pour nous rendre au départ car il nous faudra une vingtaine de kilomètres à pied pour rejoindre le parc VTT et faire parler la gomme.

Un briefing d'une bonne vingtaine de minutes plus tard et nous sommes sur la ligne de départ. Fab est chaud comme la braise et part comme une balle... de ping pong car au milieu de la boucle de 500m qui sert à étirer le peloton un coup de vent lui fait prendre une mauvaise direction alors qu'il est en tête !!! Fidèle à notre habitude il a voulu couper mais il y avait quand même beaucoup de témoins cette fois. Nous récupérons la carte puis nous nous répartissons les balises de cette première CO. Chacun d'entre nous fait son travail et nous entrons en tête sur le road book.

Fabien court vite, très vite (trop vite à mon avis - mais je m'accroche derrière) Pas assez vite cependant pour éviter que Cap Opale (Rémi et Léo) nous rejoignent à l'entrée du road book en azimuts distances. Fab rentre tout de suite dedans et s'envole... Je le suis (mais je pense encore qu'il va trop vite) mais pas Cap Opale que nous laissons derrière nous. Fab enchaîne les changements de direction à toute vitesse, il a l'air sûr de lui et je ne suis plus dans le road book. Je lui laisse une dizaine de mètre d'avance pour le laisser orienter et il nous conduit directement au départ de la CO suivante.

Il me laisse prendre l'orientation sur cette épreuve qui ne pose pas de difficulté et nous sommes toujours en tête à l'entame de la CO'cocote... Deuxième valmotivade de la journée car cette épreuve est une création originalement tordue. Prenez une carte de CO faites en une cocotte en papier et voila le bazar (Ils sont fous c'est type là !) Bref je commence l'orientation et je rentre pas bien sur le support. Nous faisons demi tour, une équipe nous passe puis Fab prend l'orientation. Il comprend mieux que moi l'épreuve et enchaîne les changements de vitesse en fonction de ses certitudes sur l'orientation (C'est vrai qu'une séance de fractionnés à ce moment là de l'après midi c'est l'idéal). Aie ! Une balise nous pose problème et Cap Opale, Made in Raid et 2 autres équipes nous passe devant. On bricole un peu mais nous terminons l'épreuve sans encombre et surtout en ayant toutes les balises. La suite des épreuves à pied (mém'o, phon'O...) se déroule sur le même rythme (un peu plus lentement quand même sinon j'aurais craqué...) et nous entrons dans le parc VTT avec 7 minutes de retard sur nos prévisions.

Enfin le VTT, j'attends ça depuis un moment car je sais que je vais enfin pouvoir manger, boire et lever le pied car Fab a couru fort et j'ai dû aller au dessus de mon train mais il pédalera moins fort c'est certain.

En effet, nos allures sont différenes et j'ai du temps pour orienter et faire des choix tactiques tranquillement. Nous partons pour faire tous les surlignés, la pol'O (l'épreuve de couture pour certains, de dessins pour d'autres...) et pour ne prendre que les balises les plus directes en VTT'O. Si en course je pensais que nous prendrions beaucoup de retard sur les autres équipes nous verrons par la suite que nous ne sommes vraiment pas si loin que ça sur les VTT.

Nous rentrons à la base à 19h50 et nous enchainons par 1h de CO. En effet, je décide de rentrer un peu trop tôt en pensant que la balise 11 n'est pas jouable dans les conditions de vitesse que nous avons mais je me trompe d'une quinzaine de minue. Les Tyranno font la même erreur et nous rentrons avec eux... Ils nous battent de 4 points, dommage !

 

Bref, un beau raid encore une fois pour cette dizième édition de la Valmo et comme toujours on ne peut que constater que sans paysage magnifique et sans dénivelé ils ont réussi à nous contenter par des supports très variés et un enchaînement de petites sections au début qui rythme le départ du raid et éclate le peloton pour que chacun puisse faire son raid à son allure et selon ses choix.

 

Bravo à Antoine et Emile qui terminent le raid Trankil à une bonne 5ème place du classement famille. La relève est en marche...

 

×