Compte rendu - Raid ICAM

Sans titre 1

Après une assez longue période sans comtition, nous voici réunis pour le raid ICAM à quelques pas de chez nous. Antoine ayant renoncé à y prendre part, je le remplace et fais équipe avec bod, luc et David. Déjà qu’en le sachant à l’avance la forme physique est moyenne mais là, ça va être du grand Fabien ! L’intérêt de participer à ce raid est double pour nous puisque en plus de pouvoir courir proche de chez nous, par 4, le terrain de jeu ressemble beaucoup à notre organisation du 13 Juin prochain.

Après le briefing, nous voilà donc partis pour un run and bike sur le sable de 3 à 4 km que nous finissons en compagnie de cap opale, grand favori de la course. Nous enchaînons avec un VTT’O qui sera entrecoupé de plusieurs épreuves. Le fait de rouler ensemble nous permet d’avoir une belle allure. Après une dizaine de kilomètres, nous posons les vélos pour un trail’O direction  audresselles. La CO se fait assez rapidement et bod me tractera sur le retour plage. Après une petite erreur au moment de quitter la plage, nous repassons derrière cap opale et effectuons la transition ensemble (bod ayant tjs un peu de retard lors de ces changements… n’est ce pas david !!!).

C’est reparti en vélo jusqu’au bois d’Haringzelles où nous peinons à suivre la cadence des premiers. Nous arrivons à garder le contact et reprenons les vélos ensemble jusqu’au départ du paddle. Deux par deux, un relais est prévu dans la canche. Nous finissons cette épreuve en tête et repartons avec quelques minutes d’avance sur nos poursuivants. La fatigue se fait sentir de mon côté et les cap opale reviennent sur nous pour finir en tête la journée avec 7 minutes d’avance. La dernière balise était en effet mal placée et cap opale ne l’a pas poinçonnée. Cette dernière sera finalement annulée et chaque équipe se verra créditée du temps mis à la chercher. En réalité, c’est donc deux minutes qui nous séparent de l’équipe de tête.

Pour la nocturne, 2 épreuves sont prévues avec un relais vtt en ville (1.5km) et une CO de 10 km. Les écarts en vtt sont assez faibles et pour la CO, nous pointons en même temps que Dunkerque, à une trentaine de secondes de … cap opale. Côté orga, on peut regretter cette attente un peu longue au regard des conditions climatiques.

Après une nuit bien au chaud, départ en convoi en VTT pour une journée dantesque. En plus du dénivelé prévu, le vent très violent et la pluie rendront les sections très difficiles. C’est parti pour un trail de 4 km que nous terminons avec cap opale. Nous reprenons les vélos, repartons quelques secondes devant eux… mais dans le mauvais sens… Avec le vent et ma forme olympique du moment, nous ne les reverrons plus jamais. Pourtant, nous repartons très fort en vélo mais deux crevaisons au km 5 et 6 nous plombent. Plusieurs équipes nous dépassent et après 45 minutes de course, nous sommes déjà congelés ! Quand on pose les vélos à Guines, nous sommes deuxième avec dunkerque raid aventure. La CO est technique et permet de se réchauffer à l’abri du vent pendant 10 km.

Nous repartons avec dunkerque direction un run and bike et Luc me tracte de plus en plus souvent. Sur la fin, c’est même david qui aide Luc qui, en plus du coup de froid, s’est visiblement trop épuisé à me tracter. Sur cette epréuve, je pars en vélo, bod à pied et quand David nous rejoint à pied, c’est sans Luc qui ne fera pas cette section vu son état de forme. Ensuite, direction le cap pour un trail orientation de 4 balises où là aussi Luc n’ira pas. De mon côté, je fais demi tour sur le parcours, transi de froid pour essayer de me réchauffer avec Luc.

Pour la fin de cette journée, on repart pour 4km vent de face à Wissant avant de manger une bonne frite.

Bilan de ce raid : je suis physiquement trop en dessous de mes coéquipiers et il va falloir s’y remettre pour courir avec eux dans de bonnes conditions. Luc est pas mal en vélo, il ne reste plus qu’à s’y remettre à pied. David a bien tenu sur la durée malgré ses 3 semaines d’inactivité. Bod, quant à lui, a retrouvé une forme olympique, impressionnant en course à pied, propre sur l’orientation.

Bravo à l’équipe qui termine finalement 5 ème à cause des pénalités pour épreuve effectuée par l’équipe incomplète et merci à Antoine et ses enfants pour les encouragements.

Bravo à l’équipe de l’orga pour la qualité des prestations, des cartes et pour la bonne humeur des étudiants.

FAB